Les Pailhasses de Cournonterral (34) - Jean-Louis Ricros
Les Pailhasses de Cournonterral (34)
Les Pailhasses ne sont pas un spectacle auquel on assiste, mais une tradition vivante avec ses règles et ses codes.
- Un peu d'histoire : La tradition des Pailhasses remonte au Moyen-Age : Les Cournonterralais s'attribuaient le droit de couper leur bois dans les forêts seigneuriales d'Aumelas. Un jour de 1344, les Aumelassiens, excédés par cette pratique les reçurent à coup de pierres et de flèches. Le seigneur du chateau de Cournonterral demanda à un garde nommé Pailhasse de trouver une solution pour stopper ce conflit. Il proposa de fabriquer un grand nombre d'épouvantails humains, des monstres empaillés le plus laid possible qui feraient peur aux voisins. Ce qui fût fait avec succès. L'officier Pailhasse et ses troupes furent gratifiés par le seigneur de Cournon qui leur offrit des barriques de vin .... Depuis chaque année, le mercredi des cendres, le village se remémore cet épisode de son histoire.
- La fête : Mercredi, 9h du matin, le vieux village est vidé de ses voitures, les habitants bâchent les façades des maisons, des comportes remplies de lie de vin sont déposées dans les rues. Ver midi les " blancs " se préparent près du stade et l'empaillage des pailhasses commence devant l'ancienne distillerie. Une cinquantaine d'hommes enfilent des sacs de jute qui sont bourrés de paille et refermés sur la ceinture par du fil de fer; du buis planté sur leurs épaules et des plumes de dinde sur leurs chapeaux ! A 14h le défilé commence, accompagné de groupes de musique et de " l'échelle " (6 hommes enfilent une échelle sur leurs épaules, ne laissant dépasser que leurs têtes et ils avancent au son du tambour, abreuvés comme il se doit tout le long du trajet ! ) Le défilé se finit sur la place de la mairie par une ronde " fraternelle " . A 15h un cri retentit et les affrontements commencent : les Pailhasses chassent les blancs, les fouettent avec leurs " peilles " et les couchent dans la lie. Cette partie de trappe-trappe va durer 3 heures avec une excitation allant crescendo grâce à quelques bars improvisés dans des garages.....
- Mais vous ne verrez pas de photos de La Fête malgré mes demandes auprès du service culturel de la mairie ou du président de l'association carnavalesque !
" Aucun spectateur n'est admis de 15h à 18 h " " Photographes non désirés " " No télés, no photos, no invités "
Top